A la uneInternationalNouvelles

La nouvelle équation musicale : Le comeback surprenant des disques vinyles et le règne du streaming

Ces dernières années, les disques vinyles ont fait un comeback en force. En effet, et rien qu’en 2019, les statistiques montrent que 18.8 millions de disques ont été vendus aux Etats-Unis, contre 0.9 millions de disques vendus en 2006.

Entre 2010 et 2019, l’album « Abbey Road » (1969) des Beatles , figure en première position de la liste des disques vinyles les plus vendus aux USA (558.000 exemplaires). Il est suivi par « Dark Side of the Moon » des Pink Floyd (376.000 exemplaires) et le Soundtrack du premier opus de la saga Marvel Guardians of the Galaxy (367.000 exemplaires).

La liste compte également le célèbre « Back to Black » d’Amy Winehouse (351.000 d’exemplaires) et le mythique « Thriller » de Michael Jackson (334.000 d’exemplaires).

D’un autre côté, après une hausse époustouflante durant la première décennie des années 2000, la vente des CD aux USA a considérablement chuté. En effet, avec plus de 600 millions de CD vendus chaque année entre la fin des années 90’ et le début des années 2000’, on constate que les ventes ont drastiquement baissé, pour atteindre seulement les 46.5 millions d’exemplaires vendus en 2019.

Nous déduisons donc que l’âge d’or du disque compact est à présent déjà révolu !

Dans l’ère du 2.0, les services de streaming et les applications mobiles redéfinissent notre manière d’écouter de la musique. Des services comme Spotify, attirent chaque mois plus de 300 millions d’utilisateurs rien qu’aux Etats-Unis.

Désormais, les revenues des services de streaming représentent 80 % du chiffre d’affaires total de l’industrie de la musique au pays de l’oncle Sam.

Related Articles

Back to top button