/, Hommage/Hommage à la Diva Tunisienne Saliha

Hommage à la Diva Tunisienne Saliha


Saliha ou la musique authentique tunisienne de la première moitié du 20ème siècle. Voix à la fois douce et rustique au timbre qui évoque la Tunisie profonde des champs de blé. Musique mélodieuse limpide et majestueuse qui évoque la mer et ses vagues dansantes.

Saliha « de son vrai nom Sallouha Bent Ibrahim Ben Abdelhafidh, née en 1914, à Nebeur dans le gouvernorat du Kef. C’est en 1938 qu’elle apparaît pour la première fois sur scène. À l’occasion de l’inauguration de Radio Tunis, elle chante au Théâtre municipal de Tunis lors d’un concert retransmis en direct sur les ondes de la radio. Puis, elle croise le chemin de Mustapha Sfar, fondateur de La Rachidia, qui lui fait intégrer l’institution marquée alors par la présence de Chafia Rochdi.

Et là les musiciens Khemaïs Tarnane, Mohamed Triki et Salah El Mahdi la prennent sous leurs ailes et lui composent une série de chansons dont les paroles sont écrites par d’illustres poètes appartenant à Taht Essour. Dès le départ, ces chansons sont des succès tels qu’Abdelhamid Ben Aljia déclare : « Saliha et La Rachidia ne font plus qu’un ».

Son riche répertoire lui a valu le nom de « kawkab echarq ettounnisia », une appellation attribuée par les critiques compte tenu de son charme charismatique, et sa voix profonde.

Après des années de gloire, Sallouha épuisée et éprouvée suite d’une maladie incurable, Sa mort en 1958 était un évènement national douloureux 22.000 personnes ont formé le cortège funèbre lors de son enterrement à Sidi Yahia.

 

Référence :

 

*Hamadi Abassi « Mridh fani taal biya daya, Saliha » saisons tunisiennes, 23 décembre 2007

*Ali Ouertani, »Une étoile hors du temps », La Presse de Tunisie ,28 novembre 2006

By |2018-06-22T23:08:23+00:00juillet 14th, 2017|A la une, Hommage|0 Comments

About the Author:

chaima avatar