Tribune

Eya Daghnouj et Hela Melki : Ce trophée on le veut !

Lors du live show de samedi dernier, nos candidates ont brillé de mille feux. Au début de l’aventure, on comptait six candidats tunisiens. Or, comme la compétition est rude et que l’erreur n’est pas permise, nous voilà à 3 épisodes de la finale et c’est seulement 2 candidates tunisiennes qui demeurent dans la course au trophée tant convoité. Avec à présent des millions de fans dans le monde arabe, Eya Daghnouj et Hela Melki sont déjà gagnantes puisque atteindre une étape si avancée de The Voice est déjà une belle réussite. Chaque épisode est une occasion de rappeler au public pourquoi il est tombé sous le charme de ces deux artistes exceptionnelles à l’identité musicale déjà bien confirmée.

Eya Daghnouj a choisi  » Ya Khamouri » de la grande chanteuse Shoubayla Rached. Ce bel hommage à son pays et à sa richesse musicale aurait pu lui coûter cher. En effet, c’était un choix fort risqué de présenter un titre tunisien à un public qui a toujours prétendu que notre dialecte était le plus difficile à saisir dans le monde arabe.  Eya a non seulement maîtrisé sa chanson à la perfection mais a remporté une qualification bien méritée pour l’étape suivante du télé-crochet. Elle était rayonnante et son sourire enrichissait sa beauté naturelle. Quant à Hela Melki, déjà grande favorite des coachs, elle a opté pour un choix plutôt classique et a joué la carte de la sûreté avec « Fi Youm we Lila » qu’elle a parfaitement présenté. Il aurait été intéressant de la voir dans un autre style musical pour qu’elle puisse montrer davantage toute l’étendue de ses capacités vocales et même surprendre le public et les coachs.

On souhaite bonne chance à nos candidates : toute l’équipe de Musicien.tn vous soutient !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer