Matos

Dynaudio-bm-compact-mkiii

dynaudio-feature-color2

La première chose qui surprend quand on déballe les dynaudio-bm-compact-mkiii, c’est sa taille. Bien qu’elle soit équipée d’un haut-parleur de 5,7 pouces, elle reste bien plus compacte que les autres enceintes 5 pouces que nous recevons régulièrement : ses dimensions sont de 260 x 170 x 235 mm, pour un poids de 5,4 kg ! La deuxième bonne surprise, qui n’en est pas vraiment une quand on connait Dynaudio, c’est la qualité de construction. C’est fabriqué au Danemark, c’est costaud, il n’y a rien qui dépasse, ça fait sérieux. Le look est typique de la marque, on aime ou pas, mais ça reste classique et passe-partout (combien de clés ?). La troisième bonne surprise, c’est la présence d’un socle IsoAcoustics dans la boîte, parfaitement adapté à la taille de l’enceinte. Ce dernier permet de découpler cette dernière de son support (votre bureau, par exemple) et d’amortir les vibrations qu’elle transmet fatalement au meuble sur lequel elle est posée. Ce petit socle présente en plus l’avantage d’être inclinable et permet d’orienter l’enceinte vers ses oreilles, ce qui est plus que recommandé.

L’enceinte renferme un haut-parleur de 5,7 pouces, un tweeter à dôme souple de 1,1 pouce et une amplification classe D deux fois 50 Watts (la fréquence de coupure est située à 2,1 kHz). À l’arrière, on aperçoit l’évent Bass Reflex, ce qui ne pose pas de problème si vous ne plaquez pas totalement l’enceinte contre un mur (si vous le faites quand même, vous allez vous retrouver idiot lors du câblage). Côté entrée, on retrouve une prise XLR et une RCA, pas de Jack. Un mini-jack est dispo pour brancher la jolie télécommande qui reste malheureusement en option (70 € environ). Cette télécommande règlera le volume des amplis intégrés et non la sensibilité en entrée, ce qui est un très bon point. Pour régler la sensibilité, on dispose d’un switch trois positions : -10, 0 ou +4 dB. Le bouton On/Off nous apprend qu’un mode Sleep (mise en veille) existe, ce qui nous rend heureux. Quand l’enceinte ne reçoit aucun signal pendant vingt minutes, elle se met en veille et se rallume ensuite en deux secondes.

Côté réglages, c’est complet, avec un coupe-bas à 60 ou 80 Hz si jamais vous utilisez un subwoofer, deux filtres de type shelve pour les basses et hautes fréquences (±2 dB à 150 Hz et ±1 dB à 1,5 kHz) et un filtre notch pour enlever 2 ou 4 dB à 450 Hz afin de compenser l’effet acoustique dû à la présence d’une console.

 

Extrait de Audiofanzine

Related Articles

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Check Also
Close
Back to top button