KiosqueRessources

Le pouvoir de la musique : la meilleure des thérapies !

La musique est bien meilleure que tous les médicaments, elle soigne aussi bien l’âme que le corps. Voici 8 faits qui le prouvent : 

1 : La musique est vitale aux nourrissons. En effet, dans les hôpitaux à travers le monde, on continue à leurs faire écouter des mélodies bienfaisantes lors de leurs séjours en maternité. En 2013, des chercheurs ont étudié l’effet que produisait la musique sur 272 prématurés dans l’unité de soins intensifs du service néonatal. Jouer des berceuses a eu de nombreux effets positifs dont un rythme cardiaque plus bas et un apport calorique plus important. 

2 : Ecouter de la musique améliore considérablement le système immunitaire chez les adultes. En 2013, une équipe de la McGill University a examiné 400 papiers de recherches axés autour de la musique et du cerveau. Ils ont constaté que la musique réduit l’anxiété et stimule le fonctionnement du système immunitaire. 

3: Une étude française publiée dans le journal Learning and Individual Differences a prouvé que les étudiants ayant écouté une heure de musique classique en background ont mieux répondu à un quizz que ceux qui ont effectué le même travail sans musique.

4: En 2008, une étude de la Heriot-Watt University ,qui a eu lieu auprès de 36,000 personnes issues de 6 pays différents, a démontré un résultat pour le moins surprenant : d’un point de vue psychologique, les fans de musique classique et les fans de metal seraient très similaires. Ceux qui écoutent ces deux genres musicaux ont tendance à être créatifs, gentils et à avoir une grande confiance en eux-mêmes. 

5 : En 2012, une expérimentation a prouvé que lorsqu’on faisait du cyclisme tout en écoutant de la musique, on aurait besoin de 7% moins d’oxygène que si on pédalait en silence.

6: La musique est connue pour être souvent associée à des souvenirs. On a tous une chanson qui nous rappelle un moment heureux ou un traumatisme. Or, elle serait également capable de réparer les déficits de mémoire liés aux blessures cérébrales.

7 : Il y a un certain type de musique que l’on associe généralement aux films d’horreur. En plus des cordes en mineur, on remarque également les pics sonores très élevés comme dans Jaws ou encore The Shinning. Les experts pensent que ce genre de musique nous mettrait mal à l’aise puisqu’il mime les sons des hurlements des bébés animaux. Il est intéressant de remarquer que nous sommes biologiquement programmés pour ressentir du danger au moment d’écouter ces sons ! 

8: Il est évident que les gens ont des goûts différents en musique. Or, nos cerveaux semblent réagir de manière similaire lorsqu’il s’agit de pièces individuelles. Par exemple, une étude a démontré que les participants qui écoutaient, dans une machine d’IRM, de la musique symphonique obscure avaient les même mécanismes de synchronisation cérébrale face à de la pseudo-musique.  

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer