Ete2018EventsSoufi - MezouedSpecial

Ziara : un éternel succès

Hier soir, les nombreux fans de la Ziara dans la sublime région du Sahel ont eu la chance de voir – ou, pour certains, de revoir – ce projet gigantesque. L’amphithéâtre romain de El Jem a accueilli les centaines de spectateurs désireux de s’initier à la Ziara. Il était sans grande surprise de noter que les billets étaient partis très rapidement, et comme à chaque représentation, le guichet affichait un sold out.

Or, ce concert a été marqué par quelques désagréments précédant l’entrée en scène. L’administration de l’événement a montré un laxisme terrifiant et n’ pas jugé nécessaire de rendre disponible l’entrée des artistes pour les membres de la troupe ce qui les a obligé de prendre la porte principale et à se mélanger avec les spectateurs, les techniciens et les policiers assignés à la sécurité des lieux.

Ce détail a produit un effet en chaine et, en moins de temps qu’il ne fallait pour le réaliser, le chaos a menacé de s’installer. Des membres indisciplinés de la sécurité de la soirée ont verbalement et physiquement agressé des musiciens de la Ziara ce qui a très vite augmenté les tensions. Face à cet incident indigne de ceux qui sont supposés protéger le citoyen et le respecter, on mentionnera le professionnalisme de Sami Lajmi qui a réagi honorablement et qui, par respect pour son public, n’a pas annulé la représentation.

Aussi, la soirée a été marquante sur plus d’un point puisque, la troupe de la Ziara a fait un don généreux au croissant rouge tunisien et a montré que l’art et l’humanisme sont indissociables.

Y-a-t-il vraiment quelque chose à rajouter pour parler du succès de la Ziara ? Depuis sa toute première représentation, ce spectacle avant-gardiste a eu l’effet d’une tempête qui a ébranlé les quatre coins du pays. Chaque personne qui y assistait, avait pour seule envie de revoir ce spectacle plus d’une fois et le recommandait vivement. Il serait judicieux de dire que Sami Lajmi a admirablement réussi ce pari.

Au-delà d’un spectacle époustouflant, aussi bien musicalement que visuellement, la Ziara est une fusion entre le spirituel et le cantique. C’est une aventure mystique qui guide le spectateur à travers son périple cherchant la luminosité et la paix intérieur. Le public est en état de transe, envoûté par la musique et entrainé vers des voies mystérieuses.

Reprenant les titres atemporels de l’héritage soufi tunisien en leur insufflant une touche de modernité avec des sonorités variant entre pop, rock et jazz, la Ziara est une collision entre deux univers qui pourraient sembler incompatible. Sami Lajmi a fait de ce spectacle un psaume en hommage à un patrimoine qu’on croyait perdu et oublié. Avec des titres comme « Naghara », « Ya wali Meknas », « Na Jayt Zayer » ou encore  » Balek tensani ya bnayet Jammal », l’authenticité de la Tunisie est restituée sous son plus beau jour. Nous sommes certains que le projet Ziara a encore de beaux jours devant lui et nous attendons vivement d’autres créations signées Sami Lajmi.

Bravo a Tarek Dhraief pour les prises de vue.

Publiée par Musicien.tn sur Lundi 27 août 2018
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer