/, Layali Assalhia, Reportages/Gamra Band à Layali Essalhia

Gamra Band à Layali Essalhia


La date du 8 juin 2018 a marqué la performance du groupe Gamra Band à Layali Essalhia au sein du Centre National de Communication Culturelle. Cette avant-dernière soirée de la troisième édition de Layali Essalhia a été l’occasion de présenter au public des soirées ramadanesques à la Médina, un jeune groupe de musiciens accomplis.

La chanteuse du groupe, Wiam Baklouti est une bête de scène. Sa voix puissante, sa présence et son charisme font d’elle une force de la nature. On retrouve également Ahmed Souihli à la Guitar, Labib Labidi au violin et Hammouda Mathlouthi à la basse. Aussi, Khalil Hermessi à la batterie et le percussionniste Mustapha El Ghoul. L’alchimie et la complicité palpable entre les membres de ce groupe ont contribué à la réussite de la soirée. 

Gamra Band a présenté un programme diversifié et a voulu satisfaire tous les goûts. Le répertoire choisi a voulu essentiellement rendre hommage à la musique du grand Maghreb en se concentrant principalement sur les influences marocaines et algériennes, sans oublier l’influence de la musique tunisienne. Aussi, Gamra Band a présenté des titres français et anglais célèbres comme par exemple le légendaire « staying alive ». Parmi les chansons présentées lors de cette soirée exceptionnelle, on cite « 3al meguyés nghanni », un titre atemporel du malouf tunisien. Outre la voix captivante de la chanteuse du groupe, l’originalité de Gamra Band est de laisser une empreinte personnelle à des chansons qui relèvent presque du sacré culturel.

On souhaite bonne continuation à ce groupe et on suivra de très près son activité dans les mois qui viennent.

By |2018-06-23T00:17:20+00:00juin 9th, 2018|A la une, Layali Assalhia, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar