/, Octobre Musical de Carthage, Reportages/Maia Darmé et Vera Floug Ait Tahar : un duo inédit !

Maia Darmé et Vera Floug Ait Tahar : un duo inédit !


Cette édition de l’Octobre Musical de  Carthage se distingue par une grande diversité au niveau des programmes présentés. En effet, pour maintenir un niveau d’excellence qui a duré près d’un quart de siècle, il y a cette nécessité de réunir des duos inédits afin de surpasser les attentes du public. On remarque que la 24ème édition de ce festival en hommage à la musique classique et à la musique de chambre a permis à des duos inédits de collaborer. Tel est le cas de la rencontre entre la harpiste française Maia Darmé qui a déjà joué plusieurs fois en Tunisie, notamment au sein du duo Harkan, et de la violoniste russe Vera Floug Ait Tahar. Ainsi, les douces mélodies de la harpe ont fait écho à la royauté du violon dans un lieu riche de son histoire. Ce fut un pur enchantement que l’on voudrait revoir encore et encore !

La magicienne de la harpe Maia Darmé a confié à la Team Musicien.tn qu’elle a fait la connaissance de la musicienne russe lors d’un événement en Algérie. En effet, Vera Floug Ait Tahar est la soliste de l’orchestre symphonique algérien. Le hasard faisant bien les choses, cette rencontre a donné naissance à l’idée de créer un duo entre deux instruments majestueux de la musique classique : la harpe et le violon. Bien que cela ait pris un certain temps pour se concrétiser, le public tunisien a eu la chance de voir le résultat final de cette collaboration et en a été exquis. Au programme, les deux musiciens ont opté pour des pièces classiques aimées du public comme le fameux habanera et l’intermezzo de Bizet, ou encore du Schubert et Hayndel, sans grande prise de risque.

Continuez de suivre notre page pour recevoir toutes les informations concernants l’Octobre Musical de Carthage qui se poursuit jusqu’au 31 octobre ! La Team Musicien.tn est partout où la musique se joue.

Vera Floug Ait Tahar (violon) et Maia Dramé (harpe)

Publiée par Musicien.tn sur Mardi 16 octobre 2018
By |2018-10-17T11:07:13+00:00octobre 17th, 2018|A la une, Octobre Musical de Carthage, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar