/, Octobre Musical de Carthage, Reportages/Ensemble Vocal Baroque du Conservatoire Royal de Gand : l’hommage à Scarlatti !

Ensemble Vocal Baroque du Conservatoire Royal de Gand : l’hommage à Scarlatti !


Encore une très belle soirée passée au sein de l’Acropolium de Carthage ! Le public, toujours présent en masse, s’enrichit au quotidien de grands moments créatifs où la majesté de la musique règne en souverain des coeurs. Dans le cadre de l’Octobre Musical de Carthage sans son édition 2018, les spectateurs avaient rendez-vous avec l ‘Ensemble Vocal Baroque du Conservatoire Royal de Gand en Belgique dirigé par Florian Heyerick et accompagné par Guy Penson. Baptisé « Scarlatti Lacrimosa » ( Scarlatti larmoyant), ce spectacle a voulu rendre hommage à un grand maître qui a indéniablement marqué son siècle.

Cet ensemble a choisi de présenter au public tunisien un programme de musique religieuse extrait de l’oeuvre du virtuose italien Dominico Scarlatti (1685-1757). Il fut l’un des représentants de la veine baroque à travers des compositions reflétants l’âme de son époque.  Le nom de Scarlatti est également celui du mystère de cette oeuvre géante : 555 sonates pour clavecin. Etait-ce l’amour ou l’ambition ou bien une envie de laisser un héritage qui inscrirait son nom aux côtés des grands maîtres ?  L’histoire n’a jamais vraiment su répondre à la cause derrière une production si prolifique qui n’en reste pas moins impressionnante.

La soirée du 22 octobre a été une très belle découverte dans la mesure où l‘Ensemble Vocal Baroque du Conservatoire Royal de Gand a familiarisé l’audience avec les différentes faces de la musique religieuse qui reste assez méconnue au sein de cette impressionnante galerie d’oeuvres composées par Scarlatti. Ainsi, ce groupe de talentueux musiciens a chanté la Magnificat anima mea, la Stabat Mater qui est la plus célèbre composition religieuse de Scarlatti, et le Te Deum Laudamus que l’on doit à son époque portugaise.

Aussi, l’acoustique de l’Acropolium de Carthage, semblable à celle des églises européennes a contribué à installer cette atmosphère spirituelle qui distingue ce type de musique. L’accueil de public, la magnificence du lieu, et la pureté de la musique ont fait de cet événement un succès.

By |2018-10-23T09:29:53+00:00octobre 23rd, 2018|A la une, Octobre Musical de Carthage, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar