/, Octobre Musical de Carthage, Reportages/Elodie Vignon à l’Octobre Musical de Carthage : maitrise et envoûtement !

Elodie Vignon à l’Octobre Musical de Carthage : maitrise et envoûtement !


Comme à son habitude, l’équipe de Musicien.tn est partout où l’on joue de la musique. Ainsi, on a couvert la merveilleuse soirée du 24 octobre, animée par l’incroyable Elodie Vignon. La voir sur scène est synonyme d’un voyage où l’on choisit de s’égarer dans les clés du clavier et de succomber volontairement à l’emprise des notes. Au-delà d’une interprétation, Elodie Vignon a fait de chaque morceau joué une fusion complète entre son être créateur et son instrument. Ce moment exquis avait la beauté d’une apparition qu’on aurait volée à des pages flaubertiennes et le public était subjugué par la scène.

Grâce à la 24ème édition de l’Octobre Musical de Carthage, on a découvert de merveilleux talents dont le pianiste italien aux techniques surprenantes Mario Mariani, les soeurs Ouziel, mais aussi deux grands musiciens qui font la fierté de notre pays : Bassem Makni et Mehdi Trabelsi. A travers des concerts réussis et acclamés par le public, ces artistes ont prouvé la place privilégiée de la musique classique chez le public tunisien. En effet, on remarque à chaque soirée que le nombre de spectateurs va crescendo. On a une audience attentive, raffinée et curieuse de sensations et d’émois qui fait honneur à la Tunisie.

Hier soir, la pianiste française Elodie Vignon a été l’étoile de l’Acropolium de Carthage. Cette jeune artiste a déjà une belle carrière en Europe et aux Etats-Unis. Pour sa rencontre avec le public tunisien a principalement favorisé des compositeurs français. Elle a joué en première partie du Chopin et du Debussy pour finir avec du Liszt, le compositeur voyageur. Tous les morceaux avaient pour thématique le voyage, le rêve et l’évasion. Elodie Vignon a transporté les différentes générations venues l’écouter au-delà du temps et de l’espace. C’était une épopée sensorielle accentuée par le poids de l’histoire que confère un lieu aussi mythique que l’Acropolium de Carthage.

By |2018-10-25T14:10:29+00:00octobre 25th, 2018|A la une, Octobre Musical de Carthage, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar