/, Octobre Musical de Carthage, Reportages/Duo tunisien Hela Dhahri et Walid Dhouik à l’Acropolium de Carthage

Duo tunisien Hela Dhahri et Walid Dhouik à l’Acropolium de Carthage


La soirée du 26 octobre 2018 a été marquée par la prestation formidable du duo tunisien Walid Dhahri et Hela Douik. Ces deux guitaristes ont assuré une très belle performance dans le cadre de la 24ème édition de l’Octobre Musical de Carthage. Cela fait plaisir de voir un duo tunisien donner une soirée de haut niveau dans une manifestation aussi importante que celle-ci. Cela prouve que nos musiciens peuvent concourir avec les plus grands noms internationaux et qu’il suffit de les mettre en valeur et de leur offrir l’encadrement nécessaire. Aussi, l’Acropolium de Carthage, ce lieu chargé d’histoire et de beauté est propice au jeu musical et à l’évasion. Nos deux musiciens ont soulignés cet attrait du lieu et la fabuleuse atmosphère qui le distingue.

Il est également intéressant de souligner que le duo tunisien Dhahri/Douik est une combinaison de maitre à disciple puisque Hela Douik a eu l’honneur de jouer avec son professeur. Le programme présenté au public qui est plus nombreux de jour en jour, a contenu des titres de compositeurs du XVIIème, XIXème et XXème siècle. Du baroque au contemporain, en passant par le classique et le romantique, ce duo tunisien a rendu hommage à cet instrument incroyable qu’est la guitare. Ce fut une belle sérénade à travers l’évolution du répertoire de musique latine et européenne.

De même, ce duo tunisien a débuté la soirée avec un morceau de Luigi Boccherini. Par la suite, ils ont présenté le concerto for oboe and strings in D miner du compositeur Alexandro Marcello suivi de deux sonates de Scarlatti. Aussi, l’univers chimérique de Jean-Philippe Rameau était bien présent avec une reprise formidable des Cyclopes et du Rappel des Oiseaux. Après l’entracte, cette collaboration 100% tunisienne a séduit son audience avec les Valses Poétiques de Granados et La Vie Brève de Manuel de Falla pour conclure avec le Jongo de Paulo Bellinati.

Nous remercions les deux artistes pour cette authenticité et cette générosité dans le jeu. Continuez à suivre Musicien.tn pour toutes les infos en exclusivité !

By |2018-10-27T12:49:28+00:00octobre 27th, 2018|A la une, Octobre Musical de Carthage, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar