/, Octobre Musical de Carthage, Reportages/Amel Afsa, David Wilson et Bassem Makni à L’Acropolium !

Amel Afsa, David Wilson et Bassem Makni à L’Acropolium !


Dans la soirée du 17 octobre 2018, l’Acropolium de Carthage a accueilli un trio inédit. Aux côtés de la soprano tunisienne Amel Afsa, nous retrouvons le ténor anglais, David Wilson, ainsi que l’excellent pianiste Bassem Makni. Dans cette rencontre au sommet, nous avons découvert deux très belles voix lyriques. Aussi, il est impératif de saluer la présence enrichissante de Bassem Makni aux côtés de ce magnifique duo dont la complicité était palpable. La soirée a été marquée par une alternance entre les prestations en solo des invités et des duos que l’on pouvait voir pour la première sur scène.

Grâce à l’Octobre Musical de Carthage, le public tunisien vit chaque soir des moments forts en émotions et on ne peut qu’être sensible à ses liens qui se forgent entre la scène et la salle, captivée par la magie de la musique.  Le programme présenté s’articulait en deux temps d’abord une partie baroque avec du Vivaldi et du Lehar, mais aussi du Bach. puis une partie Romantique avec du Chopin

Amel Afsa, bien que peu connue du grand public, a été vivement saluée par l’audience pour son interprétation sincère et touchante. Cette soprano tunisienne qui a fait ses écoles au prestigieux opéra de vienne ou elle a chanté, ainsi qu’en allemagne est tombée amoureuse du genre lyrique à un très jeune âge en écoutant du Callas, voit en l’opéra un univers mystérieux, parfois craint, elle a choisi le baroque pour ce spectacle notamment parce qu’il est peu connu du grand public et pour dépoussiérer l’opéra en Tunisie et le rendre plus accessible à tous.

By |2018-10-18T17:32:59+00:00octobre 18th, 2018|A la une, Octobre Musical de Carthage, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar