A la cité de la cultureNouvelle Musique ArabeSpecial

Musique Arabe Nouvelle Vague : Makadi Nahass

Durant les journées en célébration de la musique arabe nouvelle vague, la cité de la culture a accueilli des spectacles riches en contenu et en diversité. Cette musique qui sort des sentiers battus est pluridimensionnel, multiple, et puise dans les différentes strates culturelles qui marquent les mélodies maghrébines et orientales. Aussi, le facteur comme à ces soirées était sans doute la récurrence de thématiques comme l’hommage à la nation, et l’expression de sentiments patriotiques. On a notamment retrouvé l’artiste palestinienne Sana Moussa, le projet We Love Country avec Mohamed Ali Aguerbi, Raoudha Abdallah et Yasser Jradi ; mais également la chanteuse Makadi Nahass qui a une grande popularité dans le monde arabe.

Makadi Nahass est une artiste jordanienne née en 1997 dans la ville de Madaba. Fille de politicien, c’est vers la musique que se tournera la jeune Makadi. Elle s’est principalement distinguée dans le style folklorique arabe, et oriental tout en veillant à y apporter une touche nouvelle et une empreinte personnelle. De même, elle a participé à plusieurs manifestations culturelles –musicales et théâtrales- en Jordanie et à travers le monde  tout en se produisant dans divers festivals.  Sa voix riche et profonde, lui permet d’atteindre des registres assez spectaculaires et on l’a plusieurs fois assimilé à des noms mythiques de la chanson arabe comme Fairouz.

La chanteuse, d’une amabilité admirable, a accordé une interview à l’équipe de Musicien.tn pour parler de ses impressions après un concert très réussi. Aussi, elle n’a pas caché qu’elle redoutait la rencontre avec le public tunisien qui est connu pour son sens artistique et son grand respect de l’artiste. Elle a également apprécié la réponse de l’audience et sa diversité. Que sa musique touche un public si jeune a ému Makadi Nahass qui a rappelé son immense amour pour la Tunisie, cette terre d’accueil et de don.

Publiée par Musicien.tn sur jeudi 10 mai 2018

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer