Layali EssalhiaLayali Essalhia 2019Reportages

Layali Essalhia 2019 : « El Maestro »

Dans le cadre du festival Layali Essalhia, le Centre National de Communication Culturelle a accueilli l’équipe du feuilleton El Maestro.

Ce fut l’occasion pour l’audience d’interagir avec les le réalisateur Lasaad Oueslati, l’acteur Ghanem Zreli qui a magnifiquement endossé le rôle du vilain qu’on a adoré détester, et le maestro originel à qui l’on doit cette merveilleuse expérience humaine : Riadh Fehri. 

Là où tout a commencé….

Tout avait commencé en 1993. Une expérience qui a changé tellement de vies et a véritablement révolutionné le système carcéral dans les établissements pour mineurs. Un brave musicien, avec ses mélodies et ses instruments pour seules armes, a travaillé avec acharnement pour aboutir à un résultat extraordinaire. Ces jeunes âmes qui semblaient irréversiblement condamnées à la délinquance, avaient commencé à s’intéresser à ce nouvel univers.

En quelques mois, et en dépit de toutes les critiques et de tous les obstacles auxquels il a fait face avec bravoure et patience, Riadh Fehri avait réussi le pari fou de présenter un spectacle au théâtre municipal de Tunis avec une chorale et des musiciens formés dans un établissement pénitentiaire pour mineurs ; au point de mener le ministère à faire intégrer un programme musical dans ces structures partout en Tunisie. 

Le feuilleton qui a ému toute la Tunisie ! 

El Maestro a non seulement permis aux tunisiens de renouer avec la télévision nationale mais a suscité un intérêt sans précédent auprès de toutes les générations. L’impact fut tel que des centaines d’enfants avaient rejoint des clubs de musique et de chant, encouragés par le beau message que transmet ce projet : la musique sauve les âmes. La musique est une richesse inestimable dans laquelle il faut s’investir. La musique est le plus précieux des cadeaux que l’on pourrait offrir à un enfant ! 

Aussi, au fil des épisodes, on a vu que le travail régulier, la passion, la discipline… peuvent donner des résultats extraordinaires au point de ne plus faire qu’un avec son instrument. La musique est une autre vie, une rédemption : El Maestro a montré que le talent se cache même dans les endroits les plus insolites et que toute personne a droit à une seconde chance.

 

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer