MaloufReportagesTribune

La Rachidia : un temple de l’art tunisien qui continue de rayonner !

La Rachidia est la plus ancienne institution musicale de notre pays. Elle a vu le jour en 1934. Plus de 80 ans de dons, de travail continu, de sacrifices et de combats. Les plus grands maîtres du Malouf, des musiciens dont le nom sera éternellement synonyme de légende, des voix sublimes… Depuis toujours, des galaxies glorieuses gravitent autour de cette association culturelle et artistique.

Le fondement même de la création de la Rachidia a été cette idée de lutter contre l’invasion de la musique occidentale et orientale et d’affirmer une musique à l’identité tunisienne. Au-delà d’un symbole de résistance, la Rachidia honore notre héritage et notre appartenance à une Tunisie fière de ses racines.

Ainsi, l’initiative de préserver les archives de la Rachidia est à saluer. Se trouvant au coeur de la Medina et plus précisément à Dar Lasram, les archives de cette grande école ne sont pas totalement hors de danger. C’est dans cette perspective qu’il fallait penser plus tôt à les numériser.

Cette collaboration entre la Rachidia et la société civile va propulser une institution prestigieuse au temps du 2.0 afin d’immortaliser cet énorme héritage. Les générations futures auront la chance inestimable et l’honneur de consulter des documents précieux et d’écouter des enregistrements inédits. Bien plus qu’un parfum d’histoire, c’est notre responsabilité commune et un devoir national. 

Pouvait-on célébrer ce temple de l’art sans chanson ? Impensable ! Lors de cette soirée où on a clamé que nous étions tous la Rachidia, on a eu le plaisir d’écouter de très belles voix qui ont repris des chansons marquantes du Malouf tunisien.

Publiée par Musicien.tn sur Samedi 26 janvier 2019
Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer