/, Ete2018, Hammamet 2018, Reportages/Yüma : la magie est toujours présente !

Yüma : la magie est toujours présente !


Dans la programmation de la 54ème édition du festival de Hammamet, on remarque que la jeunesse est à l’honneur. Diversité et prise de risques sont les maîtres mots qui caractérisent cette édition 2018. Chaque soirée est une découverte unique. Il s’agit pour cette édition de découvrir les musiques du monde et d’explorer la nouvelle vague musicale en vogue en Tunisie et de mettre en avant les artistes qui créent de la musique alternative: nouvelle, audacieuse et expressive.

Pour la soirée du 14 août, le public a eu droit à une soirée exceptionnelle avec un double concert : Yüma et Dendri de Mohamed Khachnaoui. Tandis que le public a dansé avec Dendri en seconde partie, la première partie était sous le signe de l’évasion et de la magie.

Yüma, qui a commencé sa route vers le succès en décembre 2015 , a séduit la toile avec des mashups de titres à succès de la chanson internationale et orientale. C’est la musique qui résume toutes les distances et tisse des liens invisibles entre les deux rives. Durant les trois années de son activité, le duo Yüma a élaboré des compositions personnelles, intimes et envoutantes. Avec des paroles qui touchent les âmes et une musique à fleur de peau, Yüma a su exprimer une panoplie d’émotions qui reflète la quête de soi, et le parcours de cette jeunesse à la recherche de son essence.

Cela aura été malheureusement l’une des dernières occasions de voir le duo musical Yüma sur scène. En effet, le duo musical indie folk avait déjà annoncé sa séparation il y a quelques semaines et que les dates de cet été 2018 seraient bien les dernières. Provoquant une vague de protestations parmi leurs fans, Yüma a affirmé vouloir aller dans différentes directions et explorer les nouvelles possibilités qui s’offraient à eux. Musicien.tn souhaite bonne chance à ces deux artistes exceptionnels dans les nouvelles voies qu’ils embrassent !

By |2018-08-16T09:50:02+00:00août 16th, 2018|A la une, Ete2018, Hammamet 2018, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar