Kadhem Saher : l’éternel César de la chanson arabe !

/, Carthage2018, Ete2018, Reportages/Kadhem Saher : l’éternel César de la chanson arabe !

Kadhem Saher : l’éternel César de la chanson arabe !

Lorsqu’on veut présenter un artiste du calibre de Kadhem Saher, il est souvent difficile de trouver les termes justes. Originaire du pays des deux fleuves, il est l’ambassadeur de la culture et de la chanson irakienne à travers le monde. Chantant avec Tina Arena et Sarah Brightman pour ne citer que peu de ses collaborations, Kadhem Saher est l’une des stars arabes les plus populaires de la planète.

Nombreuses sont les récompenses et les prix honorifiques qui lui ont été accordés notamment par le Prince Charles lors de son concert dans le mythique Royal Albert Hall. Aussi, sa grande renommée lui a permis d’être très actif dans la société civile. En effet, il a été désigné comme ambassadeur de bonne volonté pour la cause enfantine à travers le monde et en Irak spécifiquement, par l’UNICEF depuis 2010.

Kadhem Saher est une icône dont on se souviendra encore longtemps pour des années à venir. Comment parler d’une star qui évolue depuis plus de trois décennies et qui s’est imposée comme un pilier de la chanson arabe ? Cet interprète idolâtré par ces dames depuis les années 80 nous séduit depuis « Ha Habibi », « Zidini 3ish9an » ou encore « Ahibini » et on ne peut qu’en redemander. Ces dernières années, on a surtout vu Kadham Saher sur la chaine MBC en tant que membre du jury dans The Voice, et The Voice kids.

La date du 31 juillet a marqué un retour très attendu sur la scène du plus célèbre festival musical de l’Afrique du Nord. Celui qui a redonné vie à la poésie de Nizar Kabani est un habitué du théâtre romain de Carthage. Chaque fois que le rendez-vous se renouvelle avec son public tunisien, c’est toujours un grand moment d’émotions et de partage. Sans grande surprise, les billets pour la soirée de Kadhem Saher sont partis très rapidement puisque ses milliers de fans avaient hâte de revoir leur idole sur scène.  Des heures avant le début du spectacle, les spectateurs ont commencé à affluer en grands nombres. A l’entrée de leur star favorite, leur public était absolument euphorique. Jouant la carte de la sureté, Kadhem Saher a repris les classiques de son répertoire et n’a pas manqué de remercier le public tunisien pour sa fidélité et son dévouement inébranlable toutes ces années.

By | 2018-08-06T20:54:07+00:00 août 1st, 2018|A la une, Carthage2018, Ete2018, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar