Amina Fakhet : une tempête musicale !

/, Ete2018, Reportages/Amina Fakhet : une tempête musicale !

Amina Fakhet : une tempête musicale !

On se souviendra toujours de l’été 2018 comme de la période marquant le grand retour de la chanteuse Amina Fakhet. Après une grande pause qui a duré plus de 8 années, celle que l’on surnomme à juste titre « la diva », a décidé de retrouvé ses milliers de fans et de reprendre son activité artistique en retrouvant la scène. Artiste inclassable, bête de scène,  Amina Fakhet est un mélange qui ne laisse personne indifférent. On peut l’aimer ou avoir des réserves par rapport à ses déclarations qui créent parfois la polémique; il n’en reste pas moins qu’elle est l’une des plus grandes voix de toute l’histoire musicale de la Tunisie.

Après avoir chanté face à un guichet fermé durant deux soirées mémorables à Carthage, Amina Fakhet a entamé une tournée de 13 concerts à travers toute la Tunisie pour répondre aux exigences de ses fans. Ainsi, on l’avait retrouvée à Bizerte, Nabeul, Gafsa, Sousse ou encore à Dogga. Voir la grande Amina Fakhet sur scène est une occasion de découvrir sa maitrise incroyable de la scène, son élément naturel, mais aussi la générosité de l’artiste.

On a vu Amina Fakhet la nuit dernière à l’amphithéâtre romain de El Jem, toujours accompagnée de l’orchestre national tunisien dirigé par le maestro Mohamed Lassoued qui a accompagné la chanteuse durant tous ses concerts cet été. Cette collaboration prestigieuse entre deux sommités de la musique tunisienne était un facteur essentiel de la réussite de cette tournée. On ne se lassera jamais d’admirer Amina Fakhet sur scène ni d’écouter et de redemander ses titres iconiques qui marqueront encore des générations. Comme à chaque concert, Amina Fakhet s’approprie la scène, domine, et brille. Elle est rebelle et se réinvente pour combler les attentes de son public et les dépasser. Fidèle à son artiste favorite, l’audience a été charmée par cette musicienne divine.

 

By | 2018-09-07T14:21:41+00:00 septembre 7th, 2018|A la une, Ete2018, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar