A la uneEté 2019Hammamet 2019Reportages

FIH : Amina Fakhet s’illustre sous la direction de Mohamed Lassoued

Voilà 10 années que la diva Amina Fakhet ne s’était pas produite au Festival International de Hammamet. Après cette longue absence, les retrouvailles étaient des plus émouvantes. Ce 17 août 2019 restera dans les mémoires des festivaliers venus admirer leur idole sur scène.


En effet, elle avait commencé le concert par un hommage au merveilleux public de Hammamet qui lui avait manqué; avec des mots qui reflétaient une grande joie et une émotion sincère.
Ce fut une soirée où l’on a retrouvé la spontanéité habituelle d’Amina Fakhet et sa bonne humeur contagieuse. Elle est une artiste qui, à chaque fois, fait de la scène son terrain de jeu, sa salle du trône. Elle s’impose, impératrice, divine, avec cette même énergie qu’on lui connait et sa capacité ensorcelante à captiver son audience …

Sous la direction savante de Mohamed Lassoued et des musiciens de l’ONT, le programme variait entre une veine orientale et des titres à l’âme tunisienne. Ainsi, on a écouté « Maw3idna Ardhak Ya Baladna », « Esalou Albi W 3inaya », « Wala Marra », mais aussi « Ki Jitina », « Yamma Ya Ghalia » et « 3ala Allah ». De même, c’est désormais un rituel scénique pour Amina Fakhet d’inviter sa fille, Molka. Ce duo mère-fille a partagé un moment musical privilégié en interprétant 3 titres d’univers différents : « Sabbeba », « Helwa Ya Baladi », et « Je ne regrette rien ». 

Ah merveilleuse Amina, que le public avait besoin d’un tel enchantement !

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer