A la uneCarthage 2019Eté 2019Reportages

FIC : Le Grand Gala de l’Opéra italien

La soirée du 23 août 2019 a été ajoutée dernièrement au programme officiel de la 55ème édition du festival International de Carthage. Les musiciens, le choeur et les artistes de la compagnie Ente Luglio Musicale Trapanese ont rendu hommage aux plus grands compositeurs italiens à travers un programme variant entre pièces instrumentales et extraits lyriques.

La présence du public était modeste, mais certes non négligeable. Cela démontre que, bien que l’on le désigne toujours comme une musique élitiste réservée à une fraction sociale particulière, l’opéra est un genre musical qui trouve des amateurs en Tunisie. Qu’il s’agisse de mélomanes solitaires, de familles ou de groupes d’amis; plusieurs centaines de personnes ont fait le déplacement pour écouter les pièces maitresses du répertoire lyrique italien. On espère que dans les années à venir, on puisse développer davantage une véritable culture de l’opéra dans notre pays et désacraliser le genre pour plus d’accessibilité.

Toutefois, on aurait aimé que cela dure plus longtemps. En effet, à 23H15, on voyait la scène se vider et les musiciens qui quittaient leurs chaises. Le public, au premier abord, croyait qu’il s’agissait d’une courte pause et que l’orchestre allait revenir pour continuer la soirée. On signalerait dans cette perspective le mécontentement des festivaliers à la fin du spectacle mais aussi sur les réseaux sociaux, et notamment sur la page officielle du FIC. On a parlé de « déception » et même d’ « arnaque », vis-à-vis de la durée du concert.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer