A la cité de la cultureBeit Al-MaloufSpecial

Dourar Al-Malouf 2 : retrouver l’âge d’or de la musique tunisienne !

Après la grande réussite de Dourar Al-Malouf 1, on attendait impatiemment ce second concert. Le 26 mars, et dans le cadre du programme culturel du Sommet Arabe – Tunis 2019, le théâtre de l’opéra de la Cité de la culture a accueilli Dourar Al-Malouf 2.

Avec la présence de Dr Mohamed Zinelabidine, ministre des Affaires culturelles, 40 musiciens et chanteurs, dirigés par le magnifique Zied Gharsa ont joué des perles musicales immortelles. 

Cette soirée a été une sublime opportunité de rendre hommage à notre héritage si riche et inépuisable. Le malouf est, au-delà d’un genre musical, une véritable puissance reflétant l’histoire de la musique tunisienne. 

Ouvrant le concert avec une pièce instrumentale intitulée «Noubet Al Iraq », nous artistes ont offert au public qui avait soif d’art et de beauté, une soirée en tous points mémorable. Ce fut un choix qui démontre toute la grandeur et les gloires du malouf. En effet, il s’agit d’un morceau qui nous ramène vers les temps anciens de l’âge doré de l’Andalousie où on retrouve les racines de cette veine musicale. 

Face à une audience qui réclamait encore et encore des pièces maitresses comme ‘’El Jabiya wel Bir Wennaoura”, “Fah El Ambar”, “Souda Guattala”, “Ya Nhar El Barah “, ou encore “Meguyess” , Zied Gharsa ne pouvait qu’offrir à ses spectateurs un parfum d’éternité.

Les efforts du grand Zied Gharsa et son souci permanent de présenter au public une matière musicale de choix se font ressentir à chaque rencontre avec un public qui salue cette initiative. Beit Al-Malouf est un projet qui tient certainement toutes ses promesses ! 

Saber

Multi-instrumentiste et créateur du site musicien.tn

Related Articles

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button