Le CSO au 4ème Art: quand Hafedh Makni troque sa baguette pour un archet !

0
160

Le Carthage Symphony Orchestra -ou CSO- a donné un magnifique concert de musique de chambre dans le prestigieux espace du 4ème Art pour le plus grand plaisir de ses fans fidèles. C’était un concert mémorable où le public a eu droit à beaucoup de surprises ! 

Ce concert exceptionnel en tous points a fait de la date du 8 mars 2019 un jour inoubliable et un tournant dans l’histoire du CSO. En effet, on avait l’habitude de voir Hafedh Makni assurer le rôle de maestro. Ces dernières années, rares étaient les occasions où ce grand musicien a laissé sa casquette de chef d’orchestre, pour retrouver le plaisir du violon. Ainsi, notre enchantement était sans pareil lorsqu’on a eu droit à de véritables moments d’émerveillement. On a toujours admiré le dirigeant, le professeur; voici que l’on a écouté le musicien qui a fusionné avec son instrument.

Publiée par Musicien.tn sur Vendredi 8 mars 2019

Accompagné de son frère Hichem Makni, le maestro a joué le concerto pour 2 violons en La mineur Allegro, Larghetto spirituoso, Allegro de Vivaldi.

Par la suite, Hafedh Makni a joué le concerto pour 2 violons en Ré mineur Vivace, Largo ma non tante, Allegro de Bach. Aussi, la grande révélation de la soirée a été Ahmed Abida qui a joué à la perfection le Liebesleid de kreisler. Ce jeune talent a eu l’honneur de monter sur scène avec deux de ses maîtres et ce fut indéniablement un grand moment d’émotion. Pour clore le spectacle en beauté, ce duo a interprété la danse tunisienne de Mohamed Makni aux côtés de Ahmed Abida et de Amira Knani. 

Depuis sa création récente, le CSO a tenu toutes ses promesses et ne cesse de prouver qu’il est bien là pour rester !