ClassiqueCSOGenreSpecialThéâtre Municipal de Tunis

Concert du Nouvel An : Double triomphe pour le CSO

Quoi de mieux que la musique pour accueillir une nouvelle année avec allégresse et positivité ? 

Le Concert du Nouvel An est une tradition qui commence à s’établir peu à peu en Tunisie. Les mélomanes de tous âges s’intéressent davantage à la musique symphonique et on constate qu’un nouveau public est entrain d’émerger. 

Depuis sa création, le Carthage Symphony Orchestra offre à ses fidèles fans des programmes riches et des concerts où de belles surprises sont toujours au rendez-vous.

Aussi, pour ceux qui n’avaient pas eu la possibilité d’assister au concert du 1 er janvier, une seconde date, à savoir celle du 3 janvier, a été ajoutée. Au programme, le CSO a présenté des oeuvres principalement classiques.

Johann Strauss était présent avec Kuss Walzer, Lucifer – Polka, la Valse de l’Empereur ou encore la Rose du Sud et l’envoûtant beau Bleu du Danube.  

Les autres compositeurs de la famille Strauss étaient présents avec Train de plaisir d’Eduard Strauss, et Frauenherz Polka- Mazurka de Josef Strauss.

De même, les talentueux musiciens du CSO, sous la direction du grand Hafedh Makni, ont joué Adiemus de Karl Jenkins, Danse Polovtsienne, extrait de l’opéra Prince Igor d’Alexandre Borodine. Le CSO a également rendu hommage au répertoire des Frères Rahabani en interprétant Ahna Wel Qamar Jiran et Sahretna

Nous mentionnerons aussi le fabuleux Choeur du CSO dont la présence a enrichi le spectacle et a mis en valeur le programme proposé. Evoluant sous la direction de Mourad Gaaloul, les membres du Choeur du Carthage Symphony Orchestra font preuve d’une grande maturité musicale au fil de leurs apparitions scéniques.

Le succès de cet orchestre dont la création date de septembre 2018, montre qu’il y a bien un bel avenir pour la musique classique et symphonique en Tunisie.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer