A L'afficheA la cité de la cultureReportages

L’opéra Shéhérazade met les Mille et Une Nuits en musique !

Il semblerait que les histoires de la princesse conteuse soient éternelles… L’univers légendaire de Shéhérazade aurait encore des secrets à raconter… A-t-on oublié de dévoiler une nuit cachée ? …des mystères de l’Orient des sultans et des courtisanes est née une oeuvre musicale remarquable ! 

Le 12 mars 2019, on a joué le premier acte de l’opéra Shéhérazade à la Cité de la Culture de Tunis. Sur la scène du théâtre de l’opéra, le premier volet de ce projet ambitieux a pris vie. Cette oeuvre est tout d’abord une ode aux femmes. A la puissance féminine qui brille et s’illustre au fil des siècles.

Le personnage de Shéhérazade a toujours fasciné les artistes à travers le monde. Ainsi, il était tout à fait élémentaire de célébrer la richesse qui entoure cette figure féminine emblématique. On a choisi la sublime star libanaise Jahida Wahbe pour incarner le rôle titre. Elle a donné à son personnage un parfum de grâce et de noblesse qui ont fait de cet événement un moment enchanteur. 

Pouvait-on rêver un meilleur Shahryar que notre baryton national Haythem Hdhiri ? Il était majestueux dans le rôle titre ! Son charisme et sa puissance, ont apporté une nouvelle dimension et de la profondeur au personnage. Cet artiste est remarquable de par sa capacité à adapter sa voix aussi bien aux contraintes du répertoire lyrique, qu’aux normes de la chanson orientale. 

Sous la direction musicale de Samir Ferjani, avec un livret de Emna Rmili, à travers une mise en scène de Firas Labbene et des costumes élaborés par Fawzi Naouar; le public a vu un aperçu très encourageant de cette oeuvre dont l’évolution est à suivre. 

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer