A L'afficheA la cité de la cultureSpecial

L’opéra Shéhérazade met les Mille et Une Nuits en musique !

Il semblerait que les histoires de la princesse conteuse soient éternelles… L’univers légendaire de Shéhérazade aurait encore des secrets à raconter… A-t-on oublié de dévoiler une nuit cachée ? …des mystères de l’Orient des sultans et des courtisanes est née une oeuvre musicale remarquable ! 

Le 12 mars 2019, on a joué le premier acte de l’opéra Shéhérazade à la Cité de la Culture de Tunis. Sur la scène du théâtre de l’opéra, le premier volet de ce projet ambitieux a pris vie. Cette oeuvre est tout d’abord une ode aux femmes. A la puissance féminine qui brille et s’illustre au fil des siècles.

Le personnage de Shéhérazade a toujours fasciné les artistes à travers le monde. Ainsi, il était tout à fait élémentaire de célébrer la richesse qui entoure cette figure féminine emblématique. On a choisi la sublime star libanaise Jahida Wahbe pour incarner le rôle titre. Elle a donné à son personnage un parfum de grâce et de noblesse qui ont fait de cet événement un moment enchanteur. 

Pouvait-on rêver un meilleur Shahryar que notre baryton national Haythem Hdhiri ? Il était majestueux dans le rôle titre ! Son charisme et sa puissance, ont apporté une nouvelle dimension et de la profondeur au personnage. Cet artiste est remarquable de par sa capacité à adapter sa voix aussi bien aux contraintes du répertoire lyrique, qu’aux normes de la chanson orientale. 

Sous la direction musicale de Samir Ferjani, avec un livret de Emna Rmili, à travers une mise en scène de Firas Labbene et des costumes élaborés par Fawzi Naouar; le public a vu un aperçu très encourageant de cette oeuvre dont l’évolution est à suivre. 

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer