/, Events, Reportages/Ciné-concert à la cité de la culture autour du film « Le Cabinet du Docteur Caligari »

Ciné-concert à la cité de la culture autour du film « Le Cabinet du Docteur Caligari »


L’actualité artistique et musicale en Tunisie a connu un essor considérable depuis l’inauguration de la Cité de la Culture en mars dernier. On assiste à l’émergence de nouveaux projets insolites et intrigants qui attirent la curiosité du public. Aussi, le cinéma et la musique ont toujours eu un rapport privilégié. C’est dans ce contexte que le concept de ciné-concert intéresse à la fois les mélomanes et les cinéphiles. C’est une manière de présenter un film ancien sous un jour nouveau en lui attribuant une musique qui en rehausse le contenu.

Bien que les ciné-concerts soient déjà un phénomène répandu dans le monde, c’est un type de manifestation culturelle qui émergent doucement en Tunisie. En effet, on note que c’est le second événement du genre qui a lieu cette année, toujours au sein de la Cité de la Culture. Comme à son habitude, la Team Musicien.tn a fait le déplacement pour couvrir cet événement qui n’a malheureusement pas bénéficié d’une grande médiatisation.

Cette fois, le choix du ciné-concert s’est porté sur un film muet :Le Cabinet du docteur Caligari . Il s’agit d’une oeuvre intéressante puisque on considère ce film comme le fondateur du genre horrifique dont vont s’inspirer des oeuvres mythiques comme Dracula. Datant de 1920, le film s’articule autour de 6 actes avec des thématiques comme le destin, la violence, le meurtre et la fatalité. Avant-gardiste,Le Cabinet du docteur Caligari est une oeuvre qui ébranle.

La musique a été élaborée par le jeune « Dhia ». Il ne s’agissait pas cette fois d’un accompagnement symphonique mais de l’oeuvre d’un seul artiste qui a utilisé la musique électronique pour offrir à un film culte, un univers sensoriel inédit. Pour ce ciné-concert, « Dhia » a choisi de présenter une musique assez différente de l’atmosphère lugubre et maussade du film qu’il décrit comme captivant voire, dérangant.

By |2018-10-13T13:01:20+00:00octobre 13th, 2018|A la cité de la culture, Events, Reportages|0 Comments

About the Author:

Rahma Khiari avatar