A la uneARC-ISMTSpecial

Les étoiles d’ARC-Opéra chantent à la Ennejma Ezzahra

Le vendredi 29 novembre, l’ARC-ISMT a organisé une nouvelle édition d’ARC-Opéra au somptueux Palais de la Ennejma Ezzahra

Sous la direction de la grande Hristina Hadjieva et avec un accompagnement au piano par Anna Kim, les jeunes talents d’ARC-Opéra ont présenté un programme riche et varié : Verdi, Puccini, Bach, Gounod, Victor Herbert ou encore Gershwin… 

Les étoiles de demain ont interprété de grandes références du répertoire lyrique. Ryma Turki a ouvert le bal avec « Sul fil d’un soffio Etesio, extrait de Falstaff de Verdi. Ensuite, ce fut autour d’Anton Boldak de chanter « Core’ngrato », et de Imen Bahri de s’essayer à l’Air d’Azucena « Stride la Vampa », extrait d’Il Trovatore de Verdi. 

Aussi, Amina Baklouti et Tatenda Dumba ont présenté un autre extrait de ce même opéra : il s’agit du duo « Mira, di acerbe lagrime », extrait de l’opéra Il Trovatore de Verdi. De plus, grâce à Nour Ben Chikh Larbi, nous avons découvert une ballade russe de Migoulya intitulée « Pensya o Soldate ». 

De même, le célèbre « O Sole Mio » a été repris par Temir Chung, qui a également partagé l’émouvant duo réunissant Rodolfo et Marcello, extrait de la Bohème de Puccini, avec Youssef Ben Abderrazzak, qui durant cette fabuleuse soirée, nous a offert une belle interprétation de « E Lucevan le Stelle » de l’opéra Tosca de Puccini. 

La clôture du spectacle était un grand moment de musique avec le Quatuor Rigoletto entre Nesrine Mahbouli, Youssef Ben Abderrazzak, Montassar Bezzez et Amina Baklouti. 

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer