Layali Essalhia 2019Special

Abbes Mokadem : hommage à l’éternel Mohamed Abdelwaheb

Quand on parle de l’âge d’or de la chanson arabe, il y a des noms qui reviennent souvent et qu’il est impensable de ne pas évoquer. On se souviendra toujours de feu Mohamed Abdelwaheb (1913_1991) comme étant l’une des plus grandes vedettes de l’histoire de la chanson arabe. Chanteur titanesque, compositeur de génie; Abdelwaheb est une énigme artiste qu’il sera à jamais impossible d’égaler. C’est à lui que l’on doit le renouveau de la chanson arabe et du paysage musical durant son époque. Tout au long de sa carrière, il a influencé plusieurs artistes et a été leur mécène et mentor. On cite notamment notre vedette Latifa Arfaoui à qui il a légué des compositions avant sa mort en demandant spécifiquement que ça soit elle qui les chante.

Ainsi, c’est tout à fait naturel -voire essentiel et urgent- de vouloir rendre hommage à sa grandeur et à l’éternité de son art. Durant le festival Layali Essalhia dans sa troisième édition, le chanteur Abbes Mokadem, l’un de ses plus grands interprètes en Tunisie a repris quelques uns de ses plus grands titres.

Lorsqu’on parle de l’artiste Abbes Mokadem, il y a tout de suite le nom de Mohamed Abdelwaheb qui est cité. En effet, il est le digne héritier de cette immense légende. Jamais il n’a manqué une occasion de lui rendre hommage que ce soit en reprenant ses titres ou en s’inspirant de son univers pour composer ses propres chansons.

Le centre national de communication culturelle a transporté sa fidèle audience au temps glorieux de la musique. Les spectateurs présents lors de cette soirée mémorable étaient la preuve que le tarab et le véritable art attirent toujours l’audience qui a soif de pureté artistique. Après avoir terminé les chansons programmées pour la soirée, l’artiste n’a pas hésité à répondre aux demandes du public. Avec le sourire et dans la bonne humeur, il a satisfait toutes les suggestions de ses fans. Lors de notre entretien avec l’artiste Abbes Mokadem, il a exprimé sa joie et d’être présent durant le festival Layali Essalhia et a encouragé de telles initiatives qui redonnent vie à la Médina.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer