/, Le mariage des modes ou عرس الطبوع, Reportages/3ors Ettbou3 3 : rencontre au sommet entre le Maroc et la Tunisie

3ors Ettbou3 3 : rencontre au sommet entre le Maroc et la Tunisie


L’adage dit que l »on ne change pas une équipe qui gagne » et cela s’applique parfaitement au formidable duo formé par Mohamed Lassoued et l’incomparable Zied Gharsa. L’orchestre national Tunisien mené de main de maître par le Maestro Mohamed Lassoued, et le géant de la chanson tunisienne se sont associés à plusieurs reprises pour donner, à chaque fois, un spectacle digne de la grandeur du patrimoine tunisien. Comptez sur ces deux amoureux de la musique tunisienne pour en raviver l’éclat et en rappeler la profondeur.

Après les deux premières versions de 3ors Ettbou3, avec respectivement le cheikh du malouf algérien Abbes Righi et la chanteuse syrienne Lina Chammamyan, cette fois, la rencontre était tuniso-marocaine. En effet, l’artiste marocaine Samira Kadiri a été l’invitée d’honneur de l’orchestre national tunisien qui, comme à son habitude, a présenté une performance de taille.

Hier soir, a eu lieu une autre soirée réussie où le théâtre municipal de Tunis a affiché complet. Après une introduction instrumentale, Zied Gharsa a comme à son habitude ouvert le bal. Pour enchanter son public et lui offrir des doses d’extase et de magie, Zied Gharsa a certainement le secret infaillible. La salle était scotchée à la voix de l’artiste et l’audience, connaissant par coeur les paroles de ses titres, chantait de paire avec lui. Il est rare de noter une telle fusion entre le public et l’artiste comme il est souvent le cas lorsque Zied Gharsa est sur scène. Telle est la générosité de Zied Gharsa, un artiste qui n’hésite pas à tout donner sur scène puisque l’art se nourrit toujours de cette communion avec les fans.

Par la suite ce fut autour de Samira Kadiri de découvrir le public tunisien. Cette rencontre marquera certainement la chanteuse lyrique puisqu’elle était émue face à la réponse du public elle a interprété à son tour une série de standards du patrimoine Marocain, elle a entre autres présenté et pour la première fois une version inédite de la noubet Istihlal, que la troupe a interprété de la plus belle manière, l’artiste n’a d’ailleurs pas manqué d’éloges envers les talentueux musiciens tunisiens dans l’interview qu’elle nous a accordé. Cette deuxième partie a été ponctuée par des solos de Nabil Akbib Maestro, grand violoniste et l’un des deux artistes accompagnant la diva marocaine.

Le clou de la soirée a été la rencontre entre Zied Gharsa et Samira al Kadiri. Les deux chanteurs ont interprété ensemble « chouchena », l’un des foundous les plus célèbres du patrimoine musical tunisien suivi par une wasla dans le tba3 (mode) Hsine.

Ce fut une si belle soirée que l’on ne voulait pas en voir la fin. C’est un grand honneur de nous offrir à chaque fois la possibilité d’assister aux répétitions et de filmer les coulisses des représentations. Aussi, on espère avoir un 3ors Ettbou3 4, dans les plus brefs délais car le public a grand besoin de soirées de ce calibre, Le Maestro Mohamed Lassoued nous annonce déjà la couleur, il sera Tuniso-tunisien.

About the Author:

Rahma Khiari avatar