/, Reportages/Anis Klibi présente L’oiseau aimant

Anis Klibi présente L’oiseau aimant


La musique instrumentale semble avoir un regain d’intérêt en Tunisie ce qui ne peut que réjouir les amateurs et les musiciens de tous horizons, en effet le 25 octobre dernier  à la Maison de culture Ibn Khaldoun, le grand violoniste Anis Klibi a présenté son spectacle, l’oiseau aimant. En plus d’être docteur en musique, Anis Klibi est l’un des plus grands violonistes de sa génération il a été l’un des solistes de la troupe de la télévision tunisienne, il a aussi remporté de nombreux prix d’interprétation et de composition et ce tant sur le plan national qu’international citons le prix international de violon au congrès de musique arabe de l’Opéra du Caire,  le prix du jury en composition lors du festival de la chanson radiophonique au Koweit en 2007, le prix d’improvisation au violon au congrès de musique arabe à l’opéra du Caire en 2009 il a aussi brillé au sein du groupe albourouz en remportant le prix de la meilleure chanson espagnole. Il est aussi récipiendaire de nombreuses distinctions nationales telles que le prix du mérite culturel en 2006 ainsi que le prix de musique instrumentale lors du festival de la chanson tunisienne en 2008 et 2009.

Son spectacle l’Oiseau Aimant qu’il a présenté en ce 25 Octobre a lui aussi été primé au Journées musicales de Carthage de la catégorie Tunisienne en 2015. Cette musique tunisienne a donc bien été à l’honneur puisque après deux premiers morceaux jazzy, qui rappellent la tendance Lounge music les consonances tunisiennes ont bien pris le dessus et l’on entendait de plus en plus le Bedoui et le Salhi savamment interprétés par Anis Klibi, qui était cette fois ci accompagné d’un trio composé de percussions, clavier et guitare basse. Ces rythmes et saveurs tunisiennes ont eu un bel echo auprès du public qui a rempli l’ensemble de l’auditorium de la maison de la culture Ibn Khaldoun, et qui applaudissait chaleureusement pendant et à la fin des pièces.

Un spectacle agréable qui montre toute la sensibilité et la maitrise de son auteur, un spectacle qui mérite une meilleure diffusion en Tunisie et ailleurs.

 

By |2018-11-04T23:26:55+00:00novembre 4th, 2018|A la une, Reportages|0 Comments

About the Author:

Saber Chtourou avatar