/, Découvertes/Nada Mahmoud, une étoile qui monte

Nada Mahmoud, une étoile qui monte


Bercée par la musique depuis sa tendre enfance, Nada Mahmoud a commencé à toucher à sa passion à l’âge de 10 ans grâce aux encouragements de sa mère qui voulait lui offrir un passe-temps agréable, loin d’elle l’idée que sa petite Nada allait devenir l’une des étoiles montante du club très fermé des solistes luthistes au féminin.

En effet, Nada a gravi les échelons depuis le diplôme de musique arabe en 2008 celui de Oud en 2009 jusqu’ au master en musicologie en 2015, avec en plus un diplôme de récital à la même année.

Des distinctions en Tunisie…

En plus de son parcours académique Nada a joué dans les plus grands festivals et sur les plus prestigieuses scènes en tunisie, De l’amphithéâtre de Carthage au Palais du Baron d’Erlanger à Sidi Bousaid dans le cadre du Festival Maqamet, Nada a évolué au sein de plusieurs grandes formations tunisiennes, elle a entre autres passé 5 ans au côté du grand Maitre de Malouf Zied Gharsa au sein de l’association de Carthage Malouf et musique Tunisienne Elle s’est distinguée par son jeu à plusieurs reprises, elle a en effet eu le premier prix à Sfax au festival Istikhbar de musique instrumentale. Elle a joué aussi aux jeunes virtuoses, à Néapolis de Nabeul. En 2017 elle a intégré le prestigieux Orchestre National Tunisien, et qui plus est pour rendre hommage à l’un des plus grands luthistes tunisiens, le défunt Ahmed Kalai.

…Et à l’international

Nada Mahmoud a dignement représenté la Tunisie à plusieurs reprises Elle a joué au festival du Oud Katara à Qatar au côté de Béchir Gharbi ou elle a eu droit à plusieurs interventions en solo, ses vidéos de ces solos continuent à lui attirer les louanges des amateurs de cet instrument depuis tout le monde arabe. Nada a aussi eu la lourde tâche de représenter le oud à l’extérieur du monde arabe puisqu’elle a joué dans un festival en France à saint Loire ; elle a participé aussi au festival de la guitare en Espagne avec nul autre que Faouzi Chkili. Au mois de Juin 2018 elle a été à Bruxelles pour un mois de répétitions et des concerts entre Bruxelles et Aix en Provence. Nada jouera en mois d’octobre dans un festival de Oud à Amsterdam avec un Quatuor dirigé par le Pianiste Compositeur Arrangeur Sami Ben Saïd.

En quête de nouveaux horizons musicaux

Cette luthiste en soif de nouvelles expériences s’est ouverte sur d’autres cieux musicaux En plus de sa découverte du Saz, du Banjo, ou elle a excellé dans le concert Ers Ettbou3 avec Zied Gharsa, Abbes Righi et l’orchestre National Tunisien, Nada Mahmoud a participé aux côté de Sabri Mosbah à un projet ou elle joue de la guitare électrique, une guitare électrique bien spéciale d’abord par son accordage, identique au oud plutôt qu’a celui de la guitare, mais surtout Fretless (c’est-à-dire sans frettes pour permettre de jouer les quarts de ton, variations typiques de la musique moyen orientales*)  sensations nouvelles garanties

Des projets (et pas des moindres…) plein la tête,

Toujours en quête d’ouverture et de nouvelles aventures, cette jeune musicienne talentueuse se prépare pour une tournée de 3 ans en Belgique, Aix, Portugal, Malte et plusieurs autres pays. Aux coté de 8 autres solistes elle prépare un récital ou elle sera accompagnée par un orchestre symphonique différent dans chaque pays, avec à chaque représentation plus que 100 personnes sur scène.

Pour l’écouter (et à moins de suivre musicien.tn ou nous diffuserons ses nouvelles) il faudra être au Canada le 10 juillet 2018 dans le cadre du festival nuits d’Afrique. Puis ce sera le tour de l’Angleterre, suivie du Paris et finalement une tournée en Tunisie.

*Amis musicologues, cette phrase est évidemment un raccourci simplifié à l’intention de notre public de mélomanes, la question du « quart de ton » peut à elle seule faire l’objet d’un prochain article.

By |2018-07-07T12:58:39+00:00juillet 7th, 2018|A la une, Découvertes|0 Comments

About the Author:

Saber Chtourou avatar