A la uneNouvelles

Séance de travail sur le statut de l’artiste : enjeux et défis

Dans le cadre des consultations sur la nouvelle loi sur le statut de l’artiste et des professions artistiques, lancées par le Ministère des Affaires Culturelles, une séance de consultation spécifique aux administrateurs a été organisée au Palais de la Ennejma Ezzahra le mardi 30 juin 2020.

Durant cette session qui s’est poursuivie pendant près de 4 heures, plusieurs points relatifs à ce texte de loi ont été discutés. Nous avons noté la présence d’artistes, de techniciens mais aussi des producteurs et d’organisateurs, de différentes filières artistiques.  

Mr Lotfi Saibi, qui a été chargé d’animer cette rencontre, a invité les participants à se diviser en groupes incluant des acteurs de différents secteurs, afin que chacun d’eux puisse se focaliser sur une problématique spécifique.

Il s’agissait de revoir tous les axes abordés dans le texte de loi traitant du statut de l’artiste, pouvant contenir des lacunes afin d’y remédier en présentant des solutions pratiques. Ainsi, les ateliers ont étudié les volets suivants :

  • L’accès à la profession et à la carte professionnelle
  • Les objectifs de la loi et ses dispositions générales – professions artistiques et créatives
  • La structure technique – Le contrat technique, la rémunération et le recouvrement
  • La couverture sociale et sanitaire, les accidents du travail, la représentation des organismes professionnels, les négociations sociales et les accords conjoints
  • Le travail des mineurs et des personnes à besoins spécifiques
  • Les artistes étrangers et non-résidents
  • Les dispositions transitoires

Dans la dernière partie de la session, les différents groupes de travail ont partagé des idées constructives et innovantes en discutant des solutions relatives à ces points.

De plus, il a été convenu d’une date hebdomadaire de réunion, pour les représentants des diverses spécialités du domaine technique, dans le but de discuter séparément de chaque axe.

Aussi, cette mesure a pour objectif de présenter des résultats et des propositions constructives ; qui seront détaillés par un porte-parole désigné par chaque groupe, lors d’une réunion hebdomadaire avec le Ministère.

Il est essentiel de préciser que les préoccupations et les problèmes du secteur artistique diffèrent d’une spécialité à l’autre (techniciens, musiciens, administrateurs, artistes …).

Retour en image sur la séance de travail qui s'est tenue le 30 juin 2020 autour du statut de l'artiste qui a réunit les…

Publiée par Musicien.tn sur Jeudi 2 juillet 2020

Dans cette perspective, et afin de garantir des solutions réelles et des résultats efficaces, il serait judicieux d’amender les textes de lois en classant les chapitres par spécialité, tout comme pour les ateliers qui se tiendront à l’avenir.  

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer