A la uneInterviewKiouf

Houssine Innoubli, grand amoureux du tarab et du malouf

Nous avons découvert l’artiste Houssine Innoubli grâce aux clubs de chant amateurs et aux spectacles de la Rachidia. 

Houssine Innoubli a prouvé que les rêves n’ont pas une limite et que l’on peut toujours découvrir un autre chemin, peu importe l’âge que l’on a. En effet, et bien qu’il avait toujours une passion pour la musique, Houssine Innoubli n’a entamé sa formation musicale que durant ses années universitaires. 

Cet ancien élève des classes de musique du Centre Culturel du Menzah 6 et du Conservatoire Founoun a passé l’examen national pour obtenir le Diplôme de musique arabe, et s’est vu également attribué la carte professionnel dans la spécialité chant. 

 Aussi, il participe aux concerts du club Farabi avec le grand Lotfi Bouchnak. De même, il a collaboré avec de grandes voix féminines comme Soufia Sadek et Leila Hjaiej. Nous citerons également le projet de la troupe Nagham avec Dr Mohamed Abid, à l’origine des concerts « Rahabaniyat »; qui rendent hommage à la famille des Rahabani et aux artistes qui gravitaient autour de cette puissante galaxie artistique orientale. 

Pour Houssine Innoubli, grand amoureux du Tarab et du Malouf, la musique doit offrir une idée, et refléter un véritable travail de création. Il s’appose ainsi à cette musique qu’il qualifie de rapide et de creuse. 

Le violoniste Fawzi ElArbi, la joueuse de Kanun Chaima Kaddour-Bida, le luthiste Kais Warak et le percussionniste Sajir KhoujetElKhil ont accompagné Houssine Innoubli. Ce groupe d’artistes est lié par une amitié sincère et une passion communique : la musique.

Pour son programme musical, il a choisi des artistes qui reflètent son univers de prédilection: Lotfi Bochnak, Mohamed Abdelwaheb et de Mohamed Rochdi.

Related Articles

Back to top button