InterviewKiouf

Abir Derbel … L’étoffe d’une star

 Abir Derbel est une rencontre que l’on n’oublie pas. La douceur de voix, son aura gracieuse et son sourire chaleureux, font d’elle une jeune artiste à qui l’on prédit un grand avenir. Pour cette étudiante de l’ISMT, la musique est, au-delà d’une passion, une nécessité. 

Nous avons découvert Abir Derbel dans le cadre des concerts de l’ARC-Ismt. Sous la baguette de Racem Damak, elle a interprété « Kol Da Kan Leh » de Mohamed Abdelwaheb. De plus, elle a rejoint la fabuleuse aventure des 24 Parfums sous la direction de Mohamed-Ali Kammoun. Elle a même eu l’opportunité d’interpréter un solo lors du concert-événement qui a eu lieu à l’Olympia il y a quelques semaines. Très récemment, Abir Derbel a chanté un solo durant l’inauguration de la 6ème édition des Journées Musicales de Carthage. Du haut de ses 21 ans, cette jeune artiste a déjà beaucoup fait parler d’elle !

De même, Abir a partagé avec nous le souvenir d’une expérience inoubliable : En effet, à l’âge de 6 ans, elle a participé à l’émission pour enfants qui avait beaucoup de succès au début des années 2000 « 3ami Radouhan ». Aussi, elle nous a parlé, non sans une grande émotion, de sa participation à « Sofiane Show », animé par le célèbre humoriste Sofiane Chaari. Pour encadrer cette passion, Abir Derbel a étudié pendant 6 années pour obtenir son Diplôme de musique arabe avant de rejoindre les rangs de l’ISMT. 

Accompagnée par Islem Dridi au oud, Rami Darghach à l’accordéon, et son ami d’enfance Aziz Belhani au riqq, Abir a choisi de commencer par « Sahertou Menhou El Layali » de Mohamed Abdelwaheb qu’elle admire particulièrement. Elle a également voulu rendre hommage à la chanson tunisienne avec « Zahr El Banafsej Bakani » de Ali Riahi et a offert une sublime interprétation de « El 2arib Mennak Ba3id » de Najet El Saghira. 

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer