A la uneHistoire de la musique

Vivaldi : Une vie brève mais si riche

Antonio Vivaldi (1678-1741) était l’un des compositeurs les plus productifs de l’ère baroque. Sa vaste production comprenait des quantités substantielles de musique de chambre et de musique vocale, quelques 46 opéras, mais aussi 500 remarquables concertos …

La date exacte de la naissance de Vivaldi (4 mars 1678) a confondu les érudits pendant de nombreuses années, même s’il était connu qu’après sa naissance, la sage-femme avait procédé à un baptême d’urgence. La raison de ce fait n’est pas connue avec certitude, mais serait probablement due à sa mauvaise santé ou à un tremblement de terre qui a secoué la ville de Venise ce jour-là.

Le père de Vivaldi, Giovanni Battista, était violoniste à la Cathédrale Saint-Marc. Bien qu’il ait appris au prodigieux Antonio de jouer, une carrière musicale semblait improbable, surtout quand, à l’âge de 15 ans, il fut détourné de sa passion initiale pour commencer une vie de prêtre.  

Il étudia pendant 10 ans, reçut les ordres sacrés en 1703 et le surnom de “il prete rosso” (le prêtre rouge) en raison de la couleur distinctive de ses cheveux. 

En septembre 1703, Vivaldi avait déjà obtenu son premier emploi professionnel en tant que maestro di violino au Pio Ospedale della Pieta, l’un des quatre orphelinats pour filles de Venise. Remarquablement, ce lieu restera sa base pendant la plus grande partie de sa vie, de 1703 à 1740, bien qu’il eut bénéficié de plusieurs “congés”. 

Tout au long des années 1730, Vivaldi continua de voyager beaucoup – en Bohême, en Autriche et dans toute l’Italie – en dépit du fait que son état de santé se détériorait et lui faisait prendre un entourage coûteux de soignants. 

Seul et démuni, il est décédé à Vienne en 1741 et a été inhumé – à peu de frais – le même jour dans un cimetière hospitalier qui n’existe malheureusement plus.   

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer