A la uneHistoire de la musique

“L’Automne” de Vivaldi… Une sublime fresque musicale

Les feuilles se vêtissent d’une couleur dorée, les matinées sont habillées par cette fraîcheur exquise. Le crépitement du bois dans la cheminée. Cette merveilleuse touche d’Automne est dans l’air et l’heure est venue d’écouter du Vivaldi ! 

Comment Vivaldi a-t-il parfaitement capturé l’essence de l’Automne et a créé l’un des grands concertos de l’ère baroque  ?

Le grand compositeur baroque a utilisé la musique pour peindre une fresque campagnarde idyllique et nous a offert une œuvre  intemporelle. 

Les quatre saisons de Vivaldi sont quatre concertos pour violon composés à Venise, à l’apogée de l’époque baroque en 1720. Ils étaient frappants à l’époque: modernes, virtuoses et énergiques, ils utilisaient la musique pour évoquer une scène et raconter une histoire. 

Le grand compositeur italien était un génie dans la façon dont il utilisait la musique pour peindre habilement chaque scène et évoquer une ambiance saisonnière spécifique. 

Ainsi, intéressons-nous mouvement par mouvement à son concerto “L’Automne”, considéré comme l’une des plus grandes œuvres de la musique classique. 

Le concerto se compose des trois mouvements conventionnels, nous emmenant à travers une cadence “rapide-lente-rapide”, tout en peignant une scène pastorale glorieuse. 

Le premier mouvement commence lors d’une danse campagnarde durant un festival des récoltes. La musique est nette et insouciante. Au fur et à mesure que les lignes de violon solo deviennent plus virtuoses, la danse et la gaieté se font ressentir ! Vous pouvez entendre la musique s’endormir avant de rejoindre à nouveau la danse. 

Le deuxième mouvement prend la forme d’un sublime Adagio Molto. Avec des cordes légèrement cambrées, vous pouvez entendre arriver l’air plus frais de l’Automne et sentir le doux crépitement des feuilles que le vent fait danser.

La joie revient dans le troisième mouvement avec une chasse Baroque : c’est l’une des pièces les plus charmantes de la musique classique. Vous croirez même entendre au loin le crépitement des feuilles sous les sabots des chevaux et des chiens qui sillonnent la campagne automnale. 

Les trois mouvements de l’Automne forment l’une des pièces les plus évocatrices de la musique pastorale, qui, à mesure que la nature prendra sa couleur or à cette époque de l’année, vous mettra toujours dans une atmosphère d’allégresse.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer