Histoire de la musique

John Taylor – L’homme qui aveugle Bach et Handel

Le nom de John Taylor est associé à l’infamie et au charlatanisme. Il est surtout connu pour avoir causé la cécité de deux des plus grands compositeurs de l’Histoire de la Musique : Sebastian Bach, et Frideric Handel. 

Celui qui s’est auto-poroclamé “Chevalier”, a travaillé pendant de longues années comme chirurgien oculaire. Sa carrière hasardeuse a causé l’infortune de centaines de personnes. Usant de subterfuges malicieux pour se forger une notoriété, il a même été désigné comme le chirurgien royal de George II. Ce malfrat à l’égo démesuré avait même écrit une autobiographie intitulée « La vie et extraordinaire histoire du Chevalier John Taylor ». 

Ses manières flamboyantes qui n’avaient rien à envier aux grands spectacles populaires, faisaient qu’il invitait des spectateurs à regarder ses chirurgies. Ces actes médicaux absurdes relevaient de la performance. Toutefois, il avait l’habitude de quitter la ville avant que le patient n’enlève les bandages. 

Dans un contexte où l’on ne s’attardait pas sur le souci d’hygiène et des infections bactériennes, et où la chirurgie était un acte risqué puisqu’on ne s’attendait pas à une réussite immédiate des interventions, on peut supposer que ni Bach ni Handel, n’avaient de grandes attentes par rapport à leurs chirurgies respectives. 

Bach avait déjà des problèmes de vue et commençait progressivement à devenir aveugle. De ce fait, après deux opérations échouées, il avait développé une infection post-opératoire chronique. Il mourut quelques mois plus tard. 

Quant à Handel, il subit une opération de la cataracte où il fallait utiliser des outils extrêmement douloureux et cela, en l’absence d’anesthésie. Ce fut également un échec cuisant.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer