Histoire de la musique

Errico Petrella : un nom qui a sombré dans l’oubli

Errico Petrella (Palerme, 10 décembre 1813 – Gênes, 7 avril 1877) est un compositeur italien.

Aujourd’hui, ce nom est pratiquement tombé dans l’oubli. Or, Petrella a été acclamé, au moins jusqu’en 1870, lorsqu’il était considéré comme le deuxième acteur majeur de l’opéra après Verdi. 

Il a écrit 25 œuvres, dont la plus célèbre reste Jone (1858), avec un livret de Giovanni Peruzzini, basé sur le roman d’Edward Bulwer-Lytton, et se déroulant pendant l’éruption du Vésuve à Pompéi. 

La marche funèbre du quatrième acte, qui accompagne Glauco à la torture, est l’extrait le plus célèbre de cette oeuvre et est encore parfois jouée aujourd’hui. Aussi, une nouvelle de Gabriele D’Annunzio, intitulée “La contessa d’Amalfi” (1902) raconte les événements survenus à Pescara vers 1865, suite à la représentation de l’œuvre du même nom par Petrella.

Related Articles

Back to top button