A la uneClassiqueGenre

”Noor” … entre musique, théâtre et danse

Le 14 janvier 2020, l’Académie de l’Orchestre Symphonique Tunisien, dirigée par le maestro Fadi Ben Othman, a présenté « Noor ». 

“Noor” est un projet captivant dans la mesure où il réunit les 3 pôles du Théâtre de l’opéra. En effet, nous avions rendez-vous avec la musique mais aussi avec la danse et le théâtre. Ce spectacle représente une parfaite synergie entre l’Académie de l’Orchestre Symphonique Tunisien, le Dance Lab Studio et le Pôle Théâtre et Arts Scéniques.

Dans une atmosphère chargée d’émotion en ce 14 janvier qui nous rappelle le 9ème anniversaire de la Révolution; la représentation a débuté par l’hymne national, suivi d’une danse par les petits danseurs du Dance Lab Studio qui ont séduit l’audience avec leur spontanéité enfantine et leur application dans cette pratique très exigeante.

Dans le rôle des petites fées, les jeunes élèves du Studio Danse Lad ont émerveillé le grand public avec leurs chorégraphies et leurs robes mignonnes. Evoluant sous la direction de Miriam Ferchichi, ses petites danseuses ont apporté une légèreté agréable à ce spectacle.

Par la suite, le temps était à la majesté de la musique : une euphorie harmonieuse et mélodique a envahi le Théâtre de l’opéra sous la baguette de Fadi Ben Othman, qui a offert au public un programme savamment préparé.

On a retrouvé des pièces de Haydn, Offenbach, Schubert, Shostakovich, Verdi mais aussi de Anouar Brahem. Voir ces jeunes musiciens interprétés un répertoire qui n’est pas des plus facile est un manifeste de la réussite de cette jeune Académie artistique qui est en plein essor.

Noor, cette tunisienne de 16 ans a partagé avec les spectateurs l’histoire de sa vie simple et paisible mais aussi pleine de rêves et de gaieté.

Loin de la foule et des lumières de la ville, fille d’artistes, Noor a grandi dans un monde rempli d’arts, évoluant au rythme de contrastes et de sons menés par son père – interprété par le chef d’orchestre Fadi Ben Othman.

À la fin du spectacle, la mère de Noor, telle une apparition enchanteresse, s’abandonne à la musique d’Anouar Braham pour offrir au public une danse évoquant les charmes de l’Orient.

Au-delà d’un personnage artistique ; Noor est le symbole de cette jeunesse libre, déterminée à s’affirmer et à conquérir sa place dans un monde en constante métamorphose.

Ce fut un très beau spectacle où la fusion de la musique et de la danse a peint les contours d’un tableau magique, notamment grâce à la précieuse touche du talentueux réalisateur Fares Lafif.

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer