A la uneEté 2020GenreNouvelle scène tunisienneSahriyet Hammamet

Sahriyet Hammamet : “Rayda” de Mortadha

Pendant la seconde partie de la soirée du samedi 8 août, le public du Théâtre de plein air de Hammamet a passé un agréable moment avec Mortadha Ftiti. Il a présenté son projet baptisé « Rayda » qui porte le titre de son dernier hit.  

S’imposant comme une icône de la nouvelle scène tunisienne, Mortadha a présenté un programme diversifié qui reflète ses influences multiples. Ses chansons abordent des thématiques d’actualité comme la pauvreté, l’injustice sociale, la condition de la femme, les incompréhensions au sein du couple… ce qui les rend très appréciées par du jeune public.

En effet, riche du succès de sa dernière chanson, « Rayda » qui approche des 20 millions de vues sur Youtube, il a su créer un équilibre étudié entre ses propres productions comme «Fakri », « Malek el Ishq », « Alzheimer », ou encore « Berjoulia » et « Bent El oued »; tout en rendant hommage à des titres phares de la chanson tunisienne.

La grande surprise du spectacle était sans doute les extraits de la Hadhra, présentés par Mortadha avec un nouvel arrangement où fusionnent les instruments occidentaux et les percussions tunisiennes pour conclure la soirée sur les rythmes de « Namdah Laktab », “Baba Jalloul” et “Sidi Mansour Tal Alia”, avec lesquels le public a beaucoup interagi. 

Related Articles

Back to top button