Bref

Premier anniversaire de l’inauguration de la Cité de la Culture : un acquis inestimable !

Cela fait une année que la communauté artistique tunisienne a célébré un acquis inestimable : la Cité de la Culture de Tunis. On se souviendra du mois de mars comme d’un mois qui a marqué un tournant dans l’histoire de la Tunisie et du monde arabe.

2018 a été une année admirable où la Cité est devenue un temple de la création, un lieu prestigieux où fleurissent tous les arts. Des dizaines de représentations, de conférences, de projections… Des ateliers, des masterclass, des initiatives à saluer… et un avenir qui s’annonce radieux et riche en perspectives pour le paysage culturel tunisien. 

Il y a une année, et à travers deux soirées dont on se souviendra pendant de longues années, on a célébré les valeurs universelles de l’art et la richesse de la musique.

Les vedettes de ces festivités étaient le ténor franco-tunisien Amadi Lagha, la mezzo-soprano Emira Dakhlia et le Baryton Haythem Hdhiri; Sans oublier la participation de la légende Lotfi Bouchnak. Ces modèles de réussite internationale ont fait de la soirée de l’inauguration de la Cité de la Culture un événement inoubliable. 

Nos artistes étaient accompagnés par des membres de l’orchestre de l’opéra de Tunis et des musiciens de l’orchestre symphonique de la radio ukrainienne. On avait repris quelques extraits de la Carmen de Bizet en plus de célèbres morceaux du répertoire lyrique français et italien. Le public était en adoration ! Ces soirées portaient un nom : la magie…

La Team Musicien.tn a eu le plaisir de rencontrer les stars Amadi Lagha, Haythem Hdhiri et le titan Lotfi Bouchnak. Chacun d’eux a salué cette réalisation et a exprimé son admiration quant à la qualité du théâtre de l’opéra, hautement équipé pour accueillir les plus grandes soirées. Aussi, ils ont salué cette initiative qui met en avant les talents tunisiens qui brillent à l’étranger; et encourage la culture de l’opéra en Tunisie.

De même, on a pu avoir, en exclusivité, un mot du maestro Volodymyr Sheiko, directeur de l’orchestre symphonique de la radio ukrainienne, qui a été le conducteur des deux soirées, à savoir le 21 et le 22 mars. Cet illustre musicien n’a pas manqué de partager sa joie et son émotion par rapport à la réussite de cette expérience. 

La Cité de la Culture est un rêve qui se concrétise chaque jour davantage et on ne peut qu’être très fiers de ce pas de géant. Le nom de la Tunisie rayonne non seulement dans le Maghreb et au niveau du  monde arabe mais également à l’internationale. Tous les artistes que l’on a eu l’honneur d’accueillir ont exprimé leurs espoirs quant à l’avenir de l’art en Tunisie. 

On remercie également chaque membre des agents de l’ombre qui oeuvrent pour que l’éclat de cette institution demeure intact. Vive la musique ! Vive la Tunisie !

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer