A la uneBref

« One Night In Tunisia » : la Tunisie encore une fois à l’honneur à l’Olympia

Le dimanche 29 septembre marquera un autre succès tunisien au coeur de Paris. Après le succès fracassant des 24 Parfums à l’Olympia, une autre soirée tunisienne a eu lieu. « One Night In Tunisia » était une magnifique occasion pour rendre hommage à l’art de notre pays : Musique, danse, humour et cinéma étaient au rendez-vous…

Avec l’acteur, présentateur, humoriste Nidhal Saadi, et la belle actrice Samira Magroun comme maîtres de cérémonie, « One Night in Tunisia » était un bel exposé de talents tunisiens qui s’illustrent dans différents domaines. 

Tout a commencé au mois de mai lorsque la productrice Soraya Nefissi a contacté l’artiste interprète Skander Guetari pour organiser une soirée à l’âme tunisienne au temple de la musique qu’est l’Olympia. Lamia Jamel, Syrine Ben Moussa, Lââm, Sabry Mosbah, Mounir Troudi, Sinda Elatri, Khawla Tawes ou encore Ghalia Ben Ali ont participé à cette soirée.

La grande artiste algérienne, Souad Massi était également du rendez-vous. Cette amoureuse de la Tunisie a tenu à être présente pour cette « Lamma Tounsiya ». 

De même, un concours de sélection a eu lieu pour cet événement. Ainsi, 2 talents ont eu la chance de monter sur scène. On citera notamment Lamia Mamlouk qui a interprété « au café des délices » avec Skander Guetari, et Hela Khérouf qui a chanté aux côtés du grand Lotfi Bouchnak.

Lotfi Bouchnak, en parrain de cet événement, a offert au public de l’Olympia des titres indémodables. Les spectateurs reprenaient en choeur avec lui « Ritek Ma Naarif Win », « Enti Chamsi »… Or, comme il le dit si bien, «  le public est incontestablement la meilleure chorale du monde ».  Ce moment de communion et de partage reflète fidèlement la douceur de vivre tunisienne et la sincérité avec laquelle on admire nos grands artistes. 

L’instant émouvant de la soirée était sans doute le moment où on a chanté l’hymne national. Un sentiment de patriotisme et de nostalgie se faisait ressentir aussi bien dans la salle que sur scène.

Le succès de cette soirée a fait que l’artiste Skander Guetari, soit invité au journal du soir sur France 24 (arabe) pour revenir sur les grands moments de ce concert rendant hommage à la Tunisie.

Il est intéressant de mentionner qu’une partie des bénéfices de cet événement sera versée aux associations ATEL, vient en aide aux enfants leucémiques; et Mnemty, qui lutte activement contre la discrimination sous toutes ses formes. 

Il nous tarde de renouveler cette expérience ! Que dites-vous de viser Broadway comme prochain défi ? 

Tags

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer